Stéphane-franck Berthelot

Au commencement, était la forme. Qu’elle encercle du vide ou du plein, elle vient rompre le grand calme mort de l’espace pour y faire sens, pour y faire vie. Pour être. Mais, ici, elle aurait pu ne pas être - elle est un accident, un lapsus, un acte manqué, un aléa – ou elle aurait pu être autre. Dans la peinture de SfB, se murmure l’infini des possibles, la beauté anxieuse des virtualités. Tel un maître de l’origami, l’artiste offre à plat des perspectives de pliages, une projection qui tient du plan d’architecte autant que d’une imprimante 3D. Il taille dans le vif, dans la chair que l’on pourrait presque toucher, dans cette façon organique de re-présenter les choses. Le charnel niche dans ces cubes, ces ronds, ces traits moelleux, ces objets naïfs, premiers, dans lequel s’esquisse d’abord le monde. La couleur, dans l’œuvre de SfB, le dévore sans scrupule, et la lumière l’électrocute. L’abstraction est défaite, elle est tombée dans la matière, la gravité l’a emportée. 

Il est question d’horlogerie, de mécanisme fragile au mouvement incertain, qui ne produit rien d’autre que du temps et de l’espace. 

En fait, c’est une parabole de l’être qui nous est proposée, tendu entre le vide et le plein, l’ordre et le désordre, la nature et la civilisation, la légèreté et la gravité. Tous ces éléments se tiennent en déséquilibre, se tutoient et se font chanter. Rien ne se perd, rien ne se crée, tout circule, tout est flux, trajet d’un point à un autre, peu importe le sens. L’informe, c’est l’arrêt advenu. Avec un sourire ambigu, SfB nous montre une réalité qui cherche sa géographie, perdue dans un entrelacs global, numérisée, déconnectée du temps réel, privée de paysages. L’artiste aura voulu conjurer le sort en le traçant, en lui accordant un signifiant, en le dotant d’autres dimensions dans lesquelles retrouver un vertige et poser l’objet, nu, car « l’être est l’absence que les apparences dissimulent », disait
G. Bataille. Ici, on croit toujours à la magie.

Par Sophie Blandinières

Photo Stéphane BERTHELOT (1)

Œuvres

Variation I – Série – Les couleurs du temps
Série – Les couleurs du temps
Is this America
Hors-série – Série – Les couleurs du temps
Composition III
Composition I
Composition II
Totem I

Biographie

SfB vit et travaille à Paris. Diplômé d’une école de commerce, il fait d’abord une carrière dans les grandes entreprises culturelles et les grands groupes de médias en tant que directeur de la communication. Parallèlement il crée sans cesse, peinture, dessin, photographie.

2018 Exposition à la galerie d’Arles La marchande des 4 saisons qui expose une sélection de ses œuvres durant l’été 2018.
2017 Exposition à la Galerie Vivienne (Paris 2ème)
2008-2011 Publication de deux livres de photographies Regardez-moi (2008) et Les héros qu’on mérite (2011)

104 Avenue des Champs-Elysées, 75008 Paris